DERNIÈRES NOUVELLES DU COSMOS

Long métrage documentaire 85 minutes
réalisation Julie Bertuccelli
production Les films du Poisson
distribution Québec Ginette Petit
relations de presse annexe communications T. {514} 844 8864
Sortie en salles dès le 6 avril 2018


Synopsis

« À bientôt 30 ans, Hélène a toujours l’air d’une adolescente. Elle est l’auteure de textes puissants à l’humour corrosif. Elle fait partie, comme elle le dit elle-même, d’un «lot mal calibré, ne rentrant nulle part». Visionnaire, sa poésie télépathe nous parle de son monde et du nôtre. Elle accompagne un metteur en scène qui adapte son œuvre au théâtre, elle dialogue avec un mathématicien… Pourtant Hélène ne peut pas parler ni tenir un stylo, elle n’a jamais appris à lire ni à écrire. C’est à ses 20 ans que sa mère découvre qu’elle peut communiquer en agençant des lettres plastifiées sur une feuille de papier. Un des nombreux mystères de celle qui se surnomme Babouillec… »

Julie Bertuccelli

Née en 1968, Julie Bertuccelli suit des études de philosophie puis travaille, pendant une dizaine d’années, comme assistante à la réalisation sur de nombreux longs métrages, téléfilms et courts métrages, auprès d’Otar Iosseliani, Rithy Panh, Krysztof Kieslowski, Emmanuel Finkiel, Bertrand Tavernier, Jean-Louis Bertuccelli, Christian de Chalonge, René Féret, Pierre Etaix…
A la suite d’une initiation à la réalisation documentaire en 1993 aux Ateliers Varan, elle réalise une dizaine de documentaires pour Arte, France 3 et France 5 dont Un métier comme un autre, Une liberté !, La Fabrique des juges, Bienvenue au grand magasin, Un monde en fusion, Otar Iosseliani le merle siffleur, Le Mystère Glasberg, Antoinette Fouque – qu’est-ce qu’une femme ? …
Son premier long-métrage de fiction, Depuis qu’Otar est parti…, a été couronné par une vingtaine de prix
en France et à l’étranger dont le Grand Prix de la Semaine de la Critique au Festival de Cannes 2003, le César de la meilleure première oeuvre 2004, le Prix Marguerite Duras 2003 et le Prix Michel d’Ornano 2003 à Deauville.
L’arbre, son deuxième long-métrage de fiction, tourné en Australie, est présenté en sélection officielle au festival de Cannes en 2010. Son documentaire La cour de Babel, sorti en salles en 2014, est nommé aux César et sacré Meilleur documentaire des Trophées francophones du cinéma.
Elle a été présidente de la SCAM, Société civile des auteurs multimédia, entre juin 2013 et juin 2015,
première femme à y occuper cette fonction. Depuis juin 2016, elle est co-présidente de l’ARP, Société civile des Auteurs‑Réalisateurs-Producteurs.
Julie Bertuccelli est actuellement en préparation de son troisième long-métrage de fiction, Le dernier
vide‑grenier de Claire Darling.

PRIX

  • Gagnant du Grand Prix du Festival International du Film sur l’Art (FIFA)
  • Nomination aux Césars 2017
  • Nomination Lumières de la presse étrangère 2017

BANDE-ANNONCE